RELIGIONS ET SPIRITUALITÉ

Publié le par RICHARD RENAUDIN

Pour introduire ce sujet trop sérieux (voir livres Joël Labruyère, L'Etat inquisiteur; Jean-Pierre Joseph, Les radis de la colère), un dessin humoristique d'un ami, Sébastien Griffe, à qui je rends hommage à cette occasion.


Texte dans la bulle: "Jamais, jamais je n'aurais dû faire la quête pour ma paroisse la première fois avec la capuche sur la tête ! ... m'ont tous pris pour le grand manitou de Castellane."



Conflits religieux



   L'incompréhension et les intérêts cachés sont source de conflits. Le retour de flamme par les "méchants terroristes" sur des innocents n'est pas dû au hasard mais la manifestation d'une vengeance. Un livre lu par la suite m'a confirmé cette conclusion: John Perkins, Confessions d'un assassin financier. Mais mon propos n'est pas de corriger les marchands d'armes américains ou autres. Comment peut-on apaiser les conflits religieux? Je vous parie que peu de juifs et de catholiques ont étudié l'Islam, et peu de musulmans le Talmud ou la Bible. Une étude multilatérale de ces textes, aussi athée soit-on, permettra d'amener suffisamment de compréhension et d'éviter les interprétations erronées, et surtout de freiner ceux à qui profitent les conflits. Il est plus facile et courageux d'imposer une telle directive dans les écoles, églises, mosquées ou synagogues que de réparer des villes et des vies détruites. La solution n'est pas d'éliminer la religion, mais de la comprendre et l'appliquer correctement. Je voudrais souligner à cette occasion un fait important: le Coran lui-même déclare être une confirmation des écrits de la Bible et s'efforce de les faire respecter. Mais comment confirmer quelque chose que vous ne connaissez pas ? Ainsi, en toute logique, un musulman devrait-il étudier la Bible comme prérequis de l'étude du Coran sans le moins du monde être en contradiction avec celui-ci. Au contraire, le résultat devrait en être heureux.

   Le niveau moral doit s'élever au niveau technologique si l'Homme veut survivre. D'autre part, la religion n'exclue pas de se servir de la raison et d'assumer ses responsabilités. Une belle  illustration en est donnée dans le film de Ridley Scott "Kingdom of heaven".


Poème:

OÙ EST DIEU ?

 

 

« Cette religion se compare-t-elle à une autre ? »
Subit en réponse : « Parjure! Blasphème ! »
Je dirais : « Si tu viens, un livre sacré à la main,
Tu devras étudier le mien, et je ferai de même ! »
Seul garante de l’entente est la connaissance ;
La guerre est le prix de mystères.
Dieu pour tuer en croisade,
Dieu pour dicter les destins,
Dieu est le parfait manteau pour ses propres sordides desseins !
Dieu est partout, comme avocat de sa pensée surtout !
Que de vies hérétiques sacrifiées à l’autel de vues étroites
Semant la mort pour cultiver la foi !
Anges déchus au fond d’un puits,
Ne sommes nous pas ici bas pour apprendre
A regagner en cordée les sommets de la décence,
Ne pouvant y parvenir seuls ?
Dans cet effort, certains parlent, d’autres n’entendent pas
Car dans leurs têtes ils n’ont pas de frère.
Seule promiscuité, celle de l’oppresseur,
Qu’il porte une croix gammée ou contrôle la télé
Dictateur des pensées, dissimulant l’échafaud assuré ;
Face à lui, jamais l’échine résignée jusqu’à la honte !
Plutôt mourir, épaule contre épaule,
Debout dans une tentative de liberté !
Vecteur au sein de tous les vecteurs
Brodant l’immense toile de l’humanité,
Le mortel doué de raison doit tout embrasser de son regard
S’il ne veut blesser à gauche quand il agit à droite.
« L’être suprême existe » signifie-t-il que l’homme
Peut ne pas assumer ses faiblesses ?
Calomnier l’Eternel parce que tant de malheurs nous assaillent ?
Germes de vie dont nous avons passé le flambeau
Depuis la nuit de temps immémoriaux,
Ne devons nous pas atteindre un jour,
Sur la lignée de nos enfants, l’intelligente perfection,
En épanouissant ce qui est en nous divin ?
Que l’on professe ou non une foi, nos cauchemars
Menant à la déraison, sont de croire
Que l’on ne doit pas dire, que l’on ne peut changer,
Sous peine de brûler sur le bûcher,
Ce que l’on voit dans son miroir.

A Ridley Scott
Aux croyants et athées 

Commenter cet article

ta fille 20/07/2011 22:25



Je sais que je te le dis tout le temps mais TU ES TROP FORT !


Je t'aime



Robinson 26/10/2009 19:24


Je parcours les blogs, pour "repositionner" le mien, et je lis dans cet article des idées que j'aurais pu exprimer...Nous avons, c'est ma première impression, les mêmes centres d'intérêt...Quant
aux relations entre les religions (je suis plutôt athée...) je suis en accord avec toi...L'information est mal faite...
A bientôt peut-être pour échanger!


RICHARD RENAUDIN 07/11/2009 18:48


Enchanté, Robinson ! Alors à bientôt.