LE DERNIER LIVRE : LA PONCTUATION POUR LES presque NULS

Publié le par RICHARD RENAUDIN

 

 

le portail des blogs overblog

 

BIENVENUE  !



Je vous donne des nouveaux extraits, cette fois-ci de chaque partie,
du dernier ouvrage en date :


COUVERTURE-LA-PONCTUATION-POUR-LES-PRESQUE-NULS.jpg

_______________

 

LA PONCTUATION POUR LES PRESQUE NULS

Nouvelle édition augmentée

 

 

TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR AU SUJET DE LA PONCTUATION, DE LA GRAMMAIRE ET DES PRÉFIXES DE LA LANGUE FRANÇAISE

 

VOTRE MAITRISE DE LA LANGUE FRANCAISE DÉTERMINE

VOTRE PUISSANCE DE COMMUNICATION.

DÉCOUVREZ LES SECRETS DE CES SUJETS !

 

Auparavant, aucun livre professionnel en langue française ne détaillait toutes les précieuses informations contenues dans cet ouvrage.

 

DÉCOUVREZ:

  • les nombreuses nuances d'utilisation des différents signes de ponctuation,

  • les subtilités de sens des préfixes de notre langue enfin répertoriées de façon exhaustive: une liste inédite de plus de 80 préfixes de la langue française, soit plusieurs centaines de nuances. On ne pourra plus être dérouté par l'ignorance des sens rares ou contradictoires !

  • une présentation claire de ce qu'est la grammaire

  • comment présenter des étymologies utiles.

 

Sans cette connaissance, vous ne pourrez jamais atteindre un niveau de compétence professionnelle.

 

Dans les dictionnaires français, les professionnels n'ont pas rendu toutes ces informations disponibles. ENFIN UN LIVRE QUI DÉMÊLE LES COMPLEXITÉS ET PARADOXES DE NOTRE LANGUE ET COMMUNIQUE DE FACON CLAIRE ET SIMPLE !

 

Rédigé par un écrivain récompensé par le Centre national du livre, dans un style vivant, spirituel et relevé, ce livre a été vivement apprécié par des enseignants.


OBTENEZ VITE VOTRE EXEMPLAIRE !



APPRECIATIONS DES PROFESSIONNELS

Combien de manuels scolaires ai-je dû ouvrir, pour ne pas dire traduire, pour préparer une leçon compréhensible sur la ponctuation ! Enfin un ouvrage exhaustif et pragmatique sur le sujet ! 

Faut-il que les choses soient compliquées pour qu'elles soient vraies ? 

A travers cet ouvrage engagé, c’est une véritable croisade que mène Richard Renaudin  pour réconcilier les Français avec la langue de Molière.  

Il nous rappelle que la grammaire n’est pas un sujet d’étude  pour  elle-même, que seule une élite serait capable d’utiliser. Bien au contraire,  il nous rappelle  la raison d’être de la grammaire comme un outil permettant une meilleure communication entre les hommes à travers les mots. Le maître mot est alors EFFICACITE. Dans le langage écrit, la ponctuation contribue à cela. 

Les « presque nuls » pourraient-ils devenir « experts » ? 

Christelle FROMANT 

Diplômée du Professorat des écoles  

 


J'ai pris beaucoup plaisir à lire votre livre très vivant et il m'est utile. Merci d'avoir la gentillesse de me le laisser.
                                                                                      M.Rey, instituteur de CM2



J'ai terminé la lecture (très instructive) de votre livre. Je trouve que les explications y sont claires et efficaces. C'est un excellent outil pratique pour tous ceux qui hésitent sur l'emploi des signes de ponctuation.

La partie sur l'étymologie est très pertinente et très intéressante, je pense qu'elle mériterait de faire l'objet d'un ouvrage à part entière voire d'un dictionnaire étymologique.

Christelle Caillibotte

                              Institutrice




                                     
 
UN EXTRAIT DU MANUEL :


Les signes de ponctuation

 


Apostrophe (du grec apo « loin de» et strophein

« tourner» – pour écrire ce signe, on fait tourner le stylo pour l'éloigner du mot qui suit ).

 

 

marque l'omission d'une lettre (voyelle) afin d'éviter la répétition ou

l'association désagréables de sons.

S'il vient...

...s'en va...

...d'herbe...

 

 

Note: des mots composés tels qu' « entr'acte» ont perdu leur apostrophe pour devenir dans l'exemple ici « entracte».

Il s'est produit une soudure. Dans de tels cas, l'apostrophe peut aussi

être remplacée par un trait d'union.

 

 

/ Barre oblique (du latin ob « vers, pour, au sujet de,

devant» et liquis « de travers» – liquis vient de elei « se pencher»).

 

 

1. souvent remplace par ou à quand on utilise des unités de mesure ou pour indiquer les termes d'une proportion.

30 m/sec

Un bon équilibre sanction/récompense


2. remplace le mot à ou et entre des termes reliés qui sont composés.

l'année scolaire 1982/1983

dans la publication de juin/juillet

 

(Cliquer ici pour un extrait additionnel)



(Extrait de "Qu'est-ce que la grammaire, en clair ?")


   Venons-en au point qui nous intéresse : la définition du sujet !
Pour aborder cela de façon intéressante, remontons dans le temps et faisons comme si nous étions les personnes qui ont dû définir et organiser ce sujet.

38
  
   Nous nous retrouvons devant le vaste ensemble des mots de la langue française. C’est le bazar : personne n’a la même manière de parler ! Certains mettent le verbe au milieu de la phrase, d’autres à la fin, et certains n’en mettent même pas ! Certains conjuguent le verbe au présent pour dire quelque chose qui a eu lieu il y a cinquante ans. Nous constatons énormément d’erreurs et de confusion dans les actions des gens à cause du manque de règles dans la façon de s’exprimer et nous voulons y mettre de l’ordre afin que chacun puisse se faire comprendre quand il parle ou écrit. Pour cela, nous allons devoir définir les différents types mots pour pouvoir les classer. Ainsi nous y verrons plus clair ! C’est comme ranger ses documents (ou sa chambre) : il faut définir des types des documents, et oh miracle ! L’horrible fourbi du début devient un ensemble clair et utilisable ! Quand on vous demande un papier, vous savez lequel c’est et vous le trouvez tout-de-suite. Bien !


(Extrait de "Les étymologies, quelles importances ?", section "Les préfixes de la langue française")

                    
cat, cata, cath :
 
– en-dessous, depuis le bas (cathédrale).
– vers le bas ou vers un état inférieur (cataclysme), en arrière, opposé, dégénéré (catatonie) ou détourné (catachrèse), parfois avec le sens d’entièrement (cataracte).
– uniquement la notion d’entièreté (catéchisme).
– au travers, en considérant l’ensemble (catholique = universel dans son sens premier).

Circon, circu : autour, de tous les côtés (circonférence, circuit, circuler).
53

Co, con, com, cor, col : 

– indique le plus souvent un sens de similitude (co-axial), d’association (cohabiter, conjugal), de partenariat ; idée d’une action simultanée par accompagnement de façon complémentaire (copilote, coopérer, collaborer, corriger) ou bien similaire (co-auteur, coproduction).
– Mais dans certains cas, le sens précédent n’est absolument pas approprié et on essaie de se faire une idée bizarre de la manière dont ça pourrait quand-même « coller ». Il faut savoir que la particule
« co » donne aussi un sens d’intensité, d’importance, d’action ou de changement amenés à un haut niveau ou à leur terminaison complète. Dans les mots ci-dessous, il ne s’agit pas d’une association ou d’un accompagnement. Je suis étonné de n’avoir jamais vu cela mentionné dans un dico français. Cette nuance est pourtant valable pour un bon nombre de mots et leurs familles (et elle se retrouve également dans d’autres préfixes) : cogiter, cognitif, collapsus, combat, combustion, commenter, commotion, complet, compliment, compulsion, concis, conclure, concupiscent, concussion, condamner, confectionner, confier, conflagration, congeler, conquérir, consigner, consoler, constant, consterner, constituer, construire, contentieux, contention, contorsion, contrition, contumace, contusion, convalescence, convaincre, convulsion, corrompre, compter, couvrir.
Les avis sur la nuance à choisir est partagée concernant ces mots (deux sens peuvent même convenir) : commander, compact, complainte, complaisant, condenser, confirmer, conserver,

54
consolider, consommer, consumer, contaminer, corriger, corroder, corroborer.
– Plus rarement :
– dans (comprendre, contenir, concevoir).
– sens de parcourir un cercle ou être retourné (contour, convertir, convexe).
Contra, contre : en face de.
– idée de séparation, de destruction, de contrainte par opposition ou rencontre (contre-temps, contradiction, contraception) ; de contraste.
– près de, qui suit ou est simultané (contre-allée, contrebasse, contre-chant).

dé, des, dés, di, dif, dis :
(...)


 

 

 

  POUR UNE PAGE DE MUSIQUE :


« Le Maître Forgeron »


Le poète maintes fois trempe ses vers :
Il retravaille le tranchant de ses mots.
Il martèle, considère à nouveau, mûrit son
inspiration,
Corrige et donne forme aux idées, au futur envisagé,
Leur imprime la plus belle allure que lui dicte son
coeur.
S’il se satisfait d’un premier martelage,
La médiocrité de son ouvrage,
A moins qu’il ne soit le plus grand des génies,
Fera de lui un guerrier démuni.
S’il affûte la lame de ses pensées,
Il fendra toute armure
A l’égal du plus redoutable des samouraïs.
L’ordre dans son esprit est une discipline
D’une humilité très prisée.




 
Cliquer ici pour un accès direct aux autres poèmes 

Commenter cet article

Riboulet 12/03/2012 11:58


Bonjour Richard,


Nous avons été très heureux de découvrir vos beaux poèmes, authentiques et emplis d'espérance. quant à la ponctuation, il est bien agréable de se rafraîchir la mémoire !


Merci encore


Marie-Camille et Charles

RICHARD RENAUDIN 09/04/2012 23:19



Bonjour Marie-Camille et Charles ,


je réponds tardivement à votre touchante appréciation. Je ne sais plus où mettre de la tête, tellement j'ai du travail ! Tant mieux.


Si vous avez des relations dans le domaine de l'édition des e-books, ce serait peut-être une opportunité de proposer ce livre de ponctuation.


Ce fut un vrai plaisir de vous rencontrer et de pouvoir vous offrir mes compétences. Je serai toujours heureux d'avoir de vos nouvelles.


Bien cordialement,


Richard



LAna Lenobert 26/02/2011 01:08



Voilà un ouvrage parfait pour moi !


A trés bientôt ! Amicalement...



adamante 05/05/2010 19:17



J'ai eu le plaisir d'écouter une création musicale époustouflante, (jeu de balles), envoyée par un ami, donc petit tour sur votre blog et inscription à la new letter. Au plaisir donc !
Cordialement.



lizier 07/11/2009 22:14


Oui je travail en freelance actuellement.

Bonne journée
Nicolas


marie-madeleine 07/09/2009 19:45

wouaouh, mais tout cela est fort intéressant! et beau! je ne fais que passer ce soir en route pour d'autres activités mais je reviendraivous lire plus longuement.

RICHARD RENAUDIN 07/11/2009 18:49


Merci bien ! Avec plaisir de vous écrire !